Archive pour juin 2008

Socialiste!« Quand l’État n’est plus le peuple, il n’y a plus de démocratie »

dimanche 29 juin 2008

Ariane Mnouchkine, hier à la réunion avec Ségolène Royal :

"L’État c’est moi, l’État c’est vous, l’État c’est nous ! L’État, c’est le peuple. Quand l’État n’est plus le peuple, il n’y a plus de démocratie."

Il n'y a pas que la politique!Chahdortt Djavann

dimanche 29 juin 2008

Femme extraordinaire, qui a quitté depuis 1993 l’Iran pour Paris (lapsus merveilleux : j’avais d’abord tapé Paris !).

Je vous recommande "Je viens d’ailleurs", écrit directement en français, langue qu’elle ne parlait pas à son arrivée en France, et "Bas les voiles", pamphlet contre le voile islamique, discutable évidemment.

Dans un autre livre étrange, "Autoportrait de l’autre", où elle se met dans la peau d’un homme, j’ai aimé ces deux phrases :

– "Il parlait de son passé comme d’un chagrin d’amour".

– "Nous avons fait l’amour comme si c’était la première fois, comme si c’était la dernière fois".

Vu de Haute ProvenceForum pour l’emploi

dimanche 29 juin 2008

Lorsque j’ai lancé l’idée, order il y a trois ans, check d’un forum pour l’emploi à Digne-les-Bains, à l’image de ce que Christian Sautter organise à Paris, les gens ont cru que j’étais tombé sur la tête. Quoi ? à Digne les Bains !

Pour la troisième année, nous avons rassemblé cent cinquante recruteurs, proposant des emplois de tous niveaux, attiré 5000 visiteurs en une journée, proposé ateliers de rédaction de CV,  de création d’entreprise, coaching… Près de 500 postes seront pourvus. Cinq cents chômeurs de moins : 10 % des chômeurs du département. C’est l’action des plus efficace que nous ayons menée

Croire à l'EuropePierre Defraigne

dimanche 29 juin 2008

Ce nom ne vous dit rien. Je l’ai connu dans l’orbite de Pascal Lamy à Bruxelles.

C’est un Belge, directeur de l’eur-Ifri et qui vient de publier, dans le ‘Bilan social de l’Union européenne 2007’, un remarquable article : ‘L’Europe et la nécessaire régulation du capital’.

Que dit-il ? Que depuis la fin du moyen-âge, le capitalisme a toujours été financier. Mais qu’aujourd’hui, le capitalisme global est d’abord financier avant d’être industriel et marchand. D’après les chiffres de Jean Peyrelevade, dix à douze millions d’individus (deux pour mille de la population mondiale) contrôlent la moitié de la capitalisation boursière de la planète.

D’où une intensification dramatique du rapport de force entre un capital mobile et fortement coalisé et un travail territorialisé et déstructuré par l’apparition des nouvelles formes de production.

Comment légiférer sinon d’abord au niveau de l’Union européenne ?

L’objection classique sur la fuite des capitaux tient plus du bourrage de crâne, dit Pierre Defraigne, que de l’analyse sérieuse. Les capitaux doivent bien s’investir quelque part dans l’économie réelle pour générer des profits. Comment pourraient-ils se passer de l’Europe ou des États-Unis, les deux premières économies du monde qui offrent au capital le mix de rémunération et de sécurité le plus élevé au monde ?

Conclusion : il faut se battre dès maintenant pour une taxation européenne du capital (profits des entreprises et rémunération de l’épargne financière) de manière à rétablir la justice fiscale vis-à-vis du travail.

Brèves de Jogging« C’t’équipe »

dimanche 29 juin 2008

– "Putain, j’suis pas raciste mais c’t’équipe , si t’enlèves les noirs et les arabes, y’a plus personne !"

Quelqu'un m'a ditTouche pas à mon fusil

vendredi 27 juin 2008
Par 5 voix contre 4, la Cour Suprême des États-Unis a confirmé que la Constitution garantissait à chacun le droit de posséder une arme à feu et de s’en servir, notamment dans les cas d’auto-défense.
La tradition du Far West n’est pas morte.
 
Àpropos de mort, l’exercice de ce "droit fondamental" causerait environ 30 000 morts par an.
 

Socialiste!Diplomatie

vendredi 27 juin 2008

Enfin on retrouve le Bernard Kouchner d’avant !

Il a qualifié Mugabe, l’Ubu-Roi du Zimbabwe, de "rien d’autre qu’un escroc et un assassin" qui "se croit désigné par Dieu".

Quand on est Ministre des Affaires Etrangeres, on ne peut pas toujours parler comme un militant des droits de l’Homme, mais Bernard Kouchner a été le plus souvent impressionnant dans la langue de bois.

Il a dû ingurgiter une quantité considérable de couleuvres et ça a dû lui faire du bien de se lâcher, pour une fois.

Quelqu'un m'a ditLa bise

jeudi 26 juin 2008
À la sortie de la séance des questions à l’Assemblée Nationale.
 
De Henri Emmanuelli : "Décidemment, ce Bianco ! Jean-Louis, j’en ai vraiment assez… Avant-hier, dans les Landes, j’ai été harponné par une vieille dame qui voulait me faire la bise… pour Jean-Louis Bianco".

Quelqu'un m'a ditL’histoire, une volonté de vérité

jeudi 26 juin 2008

Je lis une interview de Jacques Le Goff "l’ogre historien", comme l’ont surnommé ses amis et ses élèves :

"L’histoire a été inventée par les hommes pour deux motifs. L’un est de comprendre où nous en sommes, d’où nous venons. L’autre est d’imprimer une trace, de ne pas laisser le passé disparaître dans l’oubli, ou à la seule domination de la mémoire. Car la mémoire est souvent mensongère. Et il n’y a pas d’histoire s’il n’y a pas une volonté de vérité. L’histoire, c’est un effort de vérité de l’homme sur son évolution en société".

Socialiste!Immigration

lundi 23 juin 2008

À propos de l’incendie du centre de rétention de Vincennes : bien sûr qu’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais le fonctionnement de ces centres est indigne d’une démocratie.

Je suis favorable à la régularisation des immigrés qui ont un travail, un logement et qui paient leurs impôts.