Archive pour août 2009

Quelqu'un m'a ditLe programme de la droite pour les régionales…

lundi 31 août 2009

Jean-Pierre Raffarin, ancien président de la région Poitou-Charentes et vice-président de l’UMP, vient de le déclarer : "Nous ferons tout pour compliquer la tâche de Ségolène Royal"…

C’est donc le haut niveau du débat de fond que nous prépare l’UMP pour les régionales…

Quelqu'un m'a ditQuel régime!

dimanche 30 août 2009

"L’obésité nuit à la santé. Il est tout à fait normal que, lorsque quelqu’un se retrouve en prison, il saisisse cette occasion pour se préoccuper de sa santé et perdre du poids".

Voilà l’avis de Ali Akbar Javancekr, conseiller du président de l’Iran, faisant référence au réformateur Mohammad Ali Abtahi, apparu très amaigri lors de l’ouverture de son procès…

Socialiste!De bonnes nouvelles de La Rochelle pour le Parti socialiste

samedi 29 août 2009

Aujourd’hui, nous pouvons éprouver une grande satisfaction. Comme nous le souhaitions et l’avions demandé encore la semaine dernière lors du rassemblement de notre sensibilité (l’Espoir à gauche) à Marseille, Martine Aubry a pris à bras le corps le problème de la rénovation du parti.

Nous avions constaté, depuis quelques jours déjà une évolution inespérée. Samedi matin – grande surprise pour moi -, Bertrand Delanoë dit qu’il est pour les primaires ouvertes… Lundi, Laurent Fabius dit que c’est inéluctable. Et Martine Aubry, dans Le Monde, vendredi et aujourd’hui, dit qu’elle est d’accord. Voilà un mouvement rapide et inattendu.

Par ailleurs, ce qui est aussi inattendu pour moi, c’est le programme précis, complet et courageux de rénovation que Martine Auvry a annoncé.

En effet, la Première Secrétaire a clairement indiqué (enfin) qu’il fallait ouvrir les portes et les fenêtres, associer les sympathisants et les activistes, consulter les militants, etc. Sur la question du cumul des mandats, par exemple, il était temps d’arrêter d’en parler et d’agir. Bref, Martine Aubry a dévoilé un excellent programme, qui reprend de manière assez amusante ce pour quoi, nous les amis de Ségolène Royal, nous sommes battus au congrès de Reims.

C’est peut-être le début d’une nouvelle ère au Parti Socialiste, en tout cas, c’est une très bonne nouvelle.

Quelqu'un m'a dit« L’air cinq à dix fois plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur »

samedi 29 août 2009

Je vous invite à lire cet article des Échos : c’est ici.

Extraits :

"Selon plusieurs études, l’air que nous respirons est cinq à dix fois plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pourtant, aucune réglementation n’existe en France pour protéger la population contre la pollution de l’air intérieur »,dénonce Alain Bazot, le président de UFC-Que Choisir. Depuis une quinzaine d’années, l’association de consommateurs réalise des tests démontrant la présence de substances dangereuses dans de nombreux produits de consommation. Ainsi, les moquettes encollées, les désodorisants, les nettoyants ménagers mais aussi les meubles peuvent être nocifs pour la santé car ils émettent en trop grande quantité certains composés organiques volatils (COV), issus de différentes familles chimiques, qui s’évaporent à la température. Alors que nous passons 70 à 90 % de notre temps en espace clos ou semi-clos, Alain Bazot juge les efforts des pouvoirs publics et des industriels insuffisants, même s’il salue le rapport parlementaire conduit par la sénatrice socialiste Maryvonne Blondin."

Les débats du blog« Le Parti Socialiste peut-il mourir? »

vendredi 28 août 2009

C’est un sujet actuellement évoqué par de nombreuses personnalités. Je vous suggère la lecture de la dernière analyse de Pascal Lamy à ce propos (entretien accordé au journal Le Monde).

Elle contient des éléments tout à fait intéressants dans la compréhension des problèmatiques internes au PS et à la gauche : c’est ici.

Il n'y a pas que la politique!Fallait-il emmener 75 athlètes pour 3 médailles aux Mondiaux d’athlétisme?

jeudi 27 août 2009

La France avait l’une des quatre plus fortes délégations. Au total des médailles elle se classe 20ème. Est-ce que chaque athlète sélectionné a fait le maximum? Pourquoi en douter? S’il y avait des "touristes", il appartient au nouveau directeur technique national de le dire et d’en tirer les conséquences. Ghani Yalouz, ancien champion de lutte, et nouveau DTN, parle d’une "dynamique de la gagne". Hum!

Mais le problème de base, au-delà du sport de haut niveau, n’est-il pas la grande faiblesse du sport à l’école?

Socialiste!Les normes françaises pour le G20 sont-elles efficaces?

jeudi 27 août 2009

Lorsque Nicolas Sarkozy déclare vouloir proposer au G20 de s’aligner sur les normes française concernant les bonus, on pourrait plutôt penser à "un coup médiatique".  Celui-ci permettant de laisser penser que le président français serait très actif (ce qui est bien excessif puisqu’aucune loi n’a finalement été votée) contre certaines rémunérations jugées (avec raison) scandaleuses par l’opinion publique.

Les règles proposées par l’Élysée ne sont en réalité que des engagements pris par les banques et semblent peu contraignantes, même si elles vont dans le bon sens.

Par ailleurs, cette prise de position fait oublier que d’autres pays ont déjà pris quelques mesures contre les rémunérations excessives (dans le même registre) tels les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne ou les Pays-Bas.

Toutes ces initiatives restent dans le cadre d’un code de bonne conduite peu contraignant. Ce qui au final augure (plutôt) mal de ce que pourra décider en la matière le sommet du G20, à Pittsburgh, les 24 et 25 septembre prochain.

D’autres pistes doivent sans doute être défendues par le PS comme : indexer les bonus sur les fonds propres des banques (ce que proposait René Ricol fin 2008) ; interdire à un établissement de cumuler sous une même casquette les activités de dépôts et de banque d’affaires (ce qu’avaient décidé les États-Unis à la sortie de la crise de 1929) ; introduire un "salaire" maximum ; renforcer le contrôle des administrateurs ; surtaxer les rémunérations variables (comme le propose Thomas Piketty même si cela est complexe) ; etc.

 

Qu’en pensez-vous ?

Socialiste!Le ‘fonds de consolidation de développement’ est-il vraiment sérieux ?

mercredi 26 août 2009

En comparaison du milliard d’euros de bonus pour 2008 envisagé par BNP-Paribas et finalement ramené à 500 millions, ou encore des 64 milliards d’aides annuelles aux entreprises (dont seulement 20-25% est destiné aux PME), ces 200 millions d’euros paraissent bien faibles…

Cette annonce ne relève-t-elle pas avant tout d’une stratégie de communication, plus que d’une action concrète efficace (même si l’idée de base va dans le bon sens) ?

Vu de Haute ProvenceHubert Reeves, l’espace et le temps

mercredi 26 août 2009

Au centre d’astronomie de Saint-Michel l’Observatoire,nous avons organisé nuits d’observation des étoiles, projections de films en plein air et débats. Hubert Reeves est venu, comme presque chaque année, avec son sourire et son enthousiasme de jeune homme. Je suis toujours fasciné par la capacité d’écoute et d’attention du public dès lors qu’on parle de la science en des termes pas trop compliqués.

J’ai moi-même participé à un débat sur "science-fiction et science", voyages dans l’espace et le temps, avec Etienne Klein, un grand physicien et philosophe, et Fabien Vehlmann, jeune auteur de BD, qui va reprendre la série des Spirou. La science-fiction nous fait, entre autres, réaliser ce que pourrait devenir notre monde en poussant certaines de ses caractéristiques  à l’extrême. Mais la science est riche de mystères tout aussi fascinants : que signifie le principe d’incertitude de Heisenberg (on ne peut pas déterminer simultanément la vitesse et la position d’une particule)? Qu’y avait-il avant le "Big Bang"? Le temps est-il donné une fois pour toutes et nous ne ferions que le parcourir comme des voyageurs parcourent l’espace…

Socialiste!EDF : La fin programmée des tarifs régulés ?

mardi 25 août 2009

Je vous invite à lire le très instructif article de Martine Orange publié sur Mediapart à propos des tarifs EDF… Édifiant : c’est ici.

Voici quelques extraits :

"(…) Tout s’est concocté dans la plus grande discrétion. Sans  débat public, sans la moindre concertation, le gouvernement a entrepris dans le secret de ses cabinets de rebâtir tout le système tarifaire régulé de l’électricité en France."

"(…) Ainsi le prix de l’abonnement (hors taxes) pour les plus petites installations (3 kVA) passe de 21,48  euros à 58, 42 euros, soit 172% d’augmentation."

"(…) il en va de même pour les abonnements pour la puissance juste supérieure (6kVA) qui forme une bonne partie des abonnements des particuliers ne se chauffant pas à l’électricité: ils passent de 54,48 euros à 67, 47 euros, soit 24% de hausse. On est très loin de l’esprit de la charte de service public signé en 2005 entre l’Etat et EDF qui stipulait que les prix ne devaient pas dépasser l’inflation. Mais le gouvernement ne semble guère se setnir tenu par la signature de l’Etat."

"(…) De fait, les abonnements de base  pour des puissances élevées diminuent de 15%, quand le prix de kWh pour ces catégories augmente à peine. En clair, le gouvernement a délibérément choisi de d’imposer les plus faibles, ceux qui consommaient le moins, particuliers comme petites entreprises, au profit des plus gros, dans un calcul parfaitement cynique, au mépris de la crise."

"(…) Selon les premières estimations de la CRE, cette réforme tarifaire pour les particuliers et les toutes petites unités professionnelles devrait se traduire par une baisse allant jusqu’à 15% pour 22% des sites qui ont souscrit à de tels abonnements. Pour les 78% restants, la hausse serait de l’ordre de 2 à 15% – une grande majorité étant entre 2 et 6% –, ce qui représente un surcoût annuel de 20 à plus de 60 euros. Au total, 3 millions de sites pourraient subir des augmentations supérieures à 10% et 1,5 million au-delà de 15%."

"(…) Le même mouvement se confirme pour les tarifs industriels: les petits vont payer pour les gros, comme le confirme l’avis de la CRE. «Les baisses de facture les plus importantes sont concentrées sur les sites ayant de fortes consommations. Les hausses de facture les plus importantes concernent essentiellement les clients à faible consommation.» Manifestement, le gouvernement et en particulier le ministère de l’écologie qui a supervisé tout le processus tarifaire, n’a pas vu de contradiction entre ce dispositif  et le Grenelle de l’environnement. Le thème des économies d’énergie reste pour les estrades publiques."

"(…) Alors que EDF est désormais importateur net d’électricité, connaît de grandes difficultés à fournir l’ensemble du réseau en périodes de pointe en hiver,  il a décidé de revoir sa politique sur  les tarifs dit d’effacement (EJP). Lors de période de pointe, certains gros consommateurs acceptent de ne plus utiliser d’électricité – de s’effacer du réseau – en contrepartie, ils disposent de prix privilégiés le reste du temps."

"(…) Car c’est bien la fin des tarifs régulés qui sous-tend toute cette révision. Il faut s’y préparer, soutient le gouvernement , en rappelant que les tarifs régulés sont prévus par la loi jusqu’en 2010. Mais contrairement à ce qu’il dit, le système régulé n’est pas interdit par la Commission européenne. L’Autorité de la concurrence le rappelle dans son avis très sévère sur la modification des tarifs. «Quinze pays de la communauté appliquaient des tarifs réglementés pour la vente de l’électricité au 1er juillet 2009», insiste-t-elle. Certains, poursuit-elle, ont annoncé des aménagements comme l’Espagne. Mais ce dernier pays a choisi de les remettre en cause pour les industriels et de le conserver pour les particuliers."

"(…) Le gouvernement français, lui, semble privilégier la voie inverse. Les modes de calcul qu’il met en place paraissent en tout cas l’indiquer. Comme le remarque l’Autorité de la concurrence, la péréquation est désormais en voie d’implosion. Edf n’a plus l’obligation de couvrir ses coûts dans son ensemble mais pour chaque catégorie tarifaire. Celles-ci sont désignées par arrêté ministériel, sans que l’on sache quels coûts lui sont rapportés. Tout est fait dans l’opacité, dépendant de l’arbitraire étatique ou de la technostructure."

"(…) Ces remarques n’ont pas été entendues. Le gouvernement a désormais les mains libres pour organiser le marché de l’électricité comme il l’entend. Les appétits privés qui lorgnent sur la rente nucléaire que se sont constitués les Français depuis  les années 1970 vont pouvoir intensifier leurs pressions. Ils ont toutes les chances d’être satisfaits."