Archive pour août 2010

Quelqu'un m'a ditLes mineurs du Chili et mon livre par le « Petit Journal »

mardi 31 août 2010

… Une édition qui m’a fait beaucoup rire !

C’est ici.

Quelqu'un m'a ditIls vivent dans un autre monde (suite)

mardi 31 août 2010

Philippe Guglielmetti, PDG de l’armateur breton Arcoa :

« Notre clientèle est européenne, issue de grandes familles, peu sensibles à la crise. Ce ne sont pas des gens qui ont des fortunes énormes. Ils ont un patrimoine autour de 200 millions d’euros »

Quelqu'un m'a ditApprenez à connaître Benjamin Lancar, le président (réélu) des jeunes UMP

lundi 30 août 2010

« L’équipe de France de football est une équipe de racailles, c’est une équipe, clairement, de caïds (…) Il y a eu des tensions ethniques dans cette équipe. On voit bien le rejet de Gourcuff. Moi je le dis il n’y a aucun problème ! On peut parler d’islamisation de cette équipe. Moi je ne fais pas d’amalgame, je dis juste que c’est une équipe de racailles. J’aimerais bien que les autres Ribéry, Evra, Abidal, on ne les revoit plus parce qu’ils n’apportent rien et n’apportent que des problèmes. »

Vu de Haute ProvenceNicolas Sarkozy s’est trouvé un nouvel adversaire

dimanche 29 août 2010

En déplacement dans les Alpes de Haute Provence, Nicolas Sarkozy a tenté de prouver qu’il savait lui aussi -il n’y a pas que Chirac !- manger des spécialités locales et flatter le museau des brebis, à défaut de la croupe des vaches.

Malgré tout, il n’a pas le savoir-faire de son prédécesseur : ce n’est pas follement habile de proclamer : « Ah ! C’est délicieux. Je ne sais plus ce que j’ai goûté ! » ou encore de demander : « Combien de milliers de calories là-dedans ? »

En tout cas, il a mobilisé plus de 400 gendarmes et quelques hélicoptères pour annoncer solennellement que le préfet prendrait un arrêté la semaine prochaine… pour autoriser, sous des conditions encore imprécises, des tirs de prélèvement sur les loups. Et de conclure : « Le loup quand il aura compris que quand il vient traîner autour d’un troupeau il y a un fusil, il fera plus attention. Il fera la différence entre la bête sauvage et l’élevage… »

C’était LA priorité nationale de la semaine.

Socialiste!Quelle politique de sécurité ?

samedi 28 août 2010

Nicolas Sarkozy a échoué.

Depuis 2002, les atteintes aux personnes ont augmenté de 22%, le nombre de blessés dans les forces de l’ordre de 40%.

Alors, quelles solutions ?

Premièrement, prévenir : le premier combat doit être celui mené sur le front de l’emploi et de la qualité de vie : c’est d’abord l’insécurité sociale qui produit de la violence.

Deuxièmement, redéployer les effectifs de police et de gendarmerie en fonction des besoins réels : il y a moins de policiers à Saint-Denis que dans le 5ème arrondissement de Paris.

Troisièmement, recréer la police de proximité : il faut plusieurs années pour qu’une relation de confiance puisse s’établir à nouveau.

Quatrièmement, des sanctions rapides et efficaces, en particulier par les travaux d’intérêt général.

Enfin, un combat sans merci contre les trafics de drogue et pour éliminer les armes à feu.

Quelqu'un m'a ditIndividualisme et Individu

vendredi 27 août 2010

« L’amour de soi, qui ne regarde qu’à nous, est content quand nos vrais besoins sont satisfaits ; mais l’amour-propre, qui se compare, n’est jamais content et ne saurait l’être, parce que ce sentiment, en nous préférant aux autres, exige aussi que les autres nous préfèrent à eux, ce qui est impossible. Voilà comment les passions douces et affectueuses naissent de l’amour de soi, et comment les passions haineuses et irascibles naissent de l’amour propre. Ainsi, ce qui rend l’homme essentiellement bon est d’avoir peu de besoins et de peu se comparer aux autres ; ce qui le rend essentiellement méchant est d’avoir beaucoup de besoins et de tenir beaucoup à l’opinion. Sur ce principe, il est aisé de voir comment on peut diriger au bien ou au mal toutes les passions des enfants et des hommes. Il est vrai que ne pouvant vivre toujours seuls, ils vivront difficilement toujours bons : cette difficulté même augmentera nécessairement avec leurs relations, et c’est en ceci surtout que les dangers de la société nous rendent les soins plus indispensables pour prévenir dans le coeur humain la dépravation qui naît de ses nouveaux besoins.

ROUSSEAU
Emile ou de l’Education, IV »

Quelqu'un m'a ditFrançois Fillon s’est pris une veste …

vendredi 27 août 2010

Article assez grotesque paru dans Le Point est présentant la veste que portait le Premier ministre le 20 août à Brégançon…

C’est ici (et je vous invite à lire quelques commentaires bien justifiés…).

Socialiste!« Si j’étais président »

jeudi 26 août 2010

Je publie le 2 septembre prochain chez Albin Michel un livre intitulé « Si j’étais président ».

À cette occasion, je vous propose d’ouvrir dès la semaine prochaine sur ce blog un débat sur les différentes propositions que je présente.

Socialiste!Ils vivent dans un autre monde

jeudi 26 août 2010

L’autorité des marchés financiers (AMF) vient de révéler qu’à la fin août, Michel Pébereau, président du conseil d’administration de BNP Paribas, grâce à l’achat et à la revente d’actions de son groupe, a réalisé en seulement deux jours un gain de 729 680 euros… Baudouin Prot, administrateur directeur général du même groupe, n’a réalisé « qu’un modeste gain » de 470 600 euros…

À ce stade, la meilleure performance connue est celle de Nicolas Bazire, également ami de Nicolas Sarkozy (il est le témoin de mariage du chef de l’État avec Carla Bruni) : 2 100 000 euros à la fin juillet.

Il n'y a pas que la politique!Xynthia et le père Fourras

mercredi 25 août 2010

Peut-être n’êtes vous pas tous des « accros » à Fort-Boyard ? Moi non plus, mais je sais quand même que la commune située en face du fort Boyard s’appelle Fouras (lieu aussi de certaines universités d’été!).

À Fouras, l’État entend détruire 110 maisons, alors que la tempête Xynthia n’a endommagé que trois habitations. Je ne connais pas la situation exacte, mais il ne faudrait pas que, là encore, on compense l’imprévoyance (de l’Etat, parfois des élus et des habitants) par une réaction excessive et injuste…