Archive pour la catégorie ‘Brèves de Jogging’

Brèves de JoggingL’art du jogging

jeudi 28 février 2013

Rencontré un jogger qui , tout en courant , parvenait à taper un SMS d’une main . Chapeau l’artiste !

Au vrai chic moderne : on ne dit plus  courir , on dit  » running  » . Pour ceux qui l’ignoraient , il y a même des revues spécialisées pour ça. Ou le marathon sans souffrir…En tout cas , il faudra vous acheter des shoes , à moins que vous ne soyez un adepte de la course  barefoot

Brèves de JoggingAnne Sinclair femme de l’année

samedi 24 décembre 2011

Ce n’est pas oublier le courage d’Anne Sinclair dans les épreuves qu’elle a traversées que de s’interroger sur ce choix. N’ y-a-t-il aucune femme, en France ou dans le monde, qui ait contribué à la solidarité, à l’innovation, à la fraternité ?

Finalement c’est un choix très typique de la société d' »information » dans laquelle nous vivons, un choix très « people ». Comme dit mon beau-frère Jean-Paul, Anne Sinclair est la femme du fait divers de l’année…

Brèves de JoggingDelanoë

samedi 6 novembre 2010

– « Au fait comment y s’appelle, le maire de Paris? »

– « Delannoy »

Un silence

– « non, pas Delannoy. c’est Noë quelque chose… »

– « Ah oui De La Noë ».

– « Eh ben, De La Noë, tu me croiras pas, ça fait deux fois que je le vois… »

Brèves de JoggingLe sud

vendredi 5 novembre 2010

Une dame s’approche d’un monsieur assis sur un banc. Il n’est pas sûr qu’ils se connaissent.

« Vous avez vu à la télé? »

« ….. »

« Oui, les pluies dans le sud. C’est pas croyable! »

« Oui, et nous y disent qu’on sera épargnés… Pour une fois qu’on a de la chance… »

Brèves de Jogging« Si j’étais président… »

mardi 28 septembre 2010

J’ai commencé une tournée pour débattre et dédicacer mon livre (Si j’étais président..., Éditions Albin Michel).

Entendu dimanche au salon du livre de Besançon (Les mots Doubs) : « On devrait peut-être acheter son livre, au cas où ce serait lui le futur président… » et aussi « Il paraît que DSK c’est un économiste : il va nous aider à faire des économies ».

Brèves de JoggingFoulées matinales…

dimanche 12 septembre 2010

 

Après avoir couru, j’éprouve toujours un merveilleux sentiment de bien-être. Mais j’ai souvent du mal à y aller, lorsque – ce qui est le cas le plus fréquent – je cours tôt le matin et que le jogging se trouve en balance avec une heure de sommeil en plus !
Lorsque je suis en déplacement à l’étranger, j’aime aller un peu au hasard des rues à partir de mon hôtel. C’est une bonne manière de découvrir les rythmes et la vie des gens au moment où les habitants se rendent à leur travail et les enfants à l’école.
En France, j’ai mes habitudes, mes trajets favoris et j’en change rarement. Lorsque je suis à Digne les Bains, je prends un chemin à flanc de colline qui surplombe la ville et la vallée de la Bléone. C’est le chemin de Caguerenard, autrement dit un lieu où, on ne sait quand dans le passé, un renard avait satisfait un besoin naturel. Peu à peu la ville et la vallée sortent de l’ombre, le soleil éclaire les maisons, les rues, et les gens. J’éprouve chaque fois un sentiment de communion avec cette vie qui renaît.
À Paris, je fais le plus souvent le tour du lac principal du bois de Vincennes. C’est là que je saisis des bribes de conversation, souvent étonnantes, qui donnent matière, ici, à mes « brèves de jogging ».
L’été, je suis souvent dans le petit village de Montfuron sur les hauteurs de la Durance, avec un beau moulin à vent. Je pars très tôt, pour éviter la forte chaleur, sur le chemin de Montfuron à Montjustin.
À côté du chemin se trouve souvent un troupeau de moutons. Cet été, j’ai même croisé – à distance respectueuse – une mère sanglier avec ses petits !
Quand je cours, les idées flottent dans ma tête. Souvent sans aucune conséquence opérationnelle, parfois une sorte d’illumination me donne une réponse évidente à une question que j’avais dans l’arrière-plan de mon cerveau.

 

Brèves de JoggingUn enfant et un voile

mardi 27 octobre 2009

À vrai dire, ce que je vous propose aujourd’hui, n’est pas une brève de jogging … mais plutôt une brève de crèche. Comme toutes les brèves de jogging, c’est une histoire vraie.

En allant à la crèche, Paul (2 ans ½ ) croise deux dames voilées, dont l’une recouverte d’un voile intégral. Il éclate de rire et dit à son père : « Papa, t’as vu, un fantôme ! ».

Très gentiment, la dame voilée se penche vers lui et lui montre son visage : « Toi, tu peux voir mon visage ». L’enfant sourit à la dame. Puis quelques instants plus tard, à son père : « Papa, pourquoi la dame elle est enfermée ? »

Brèves de JoggingRues barrées

lundi 5 octobre 2009

À vrai dire, ce n’est pas tout à fait du jogging.

Je revenais dimanche matin à la gare Saint-Lazare d’une réunion en province et tentais de gagner République ou Bastille. Rues barrées (ce n’était pourtant pas encore les 20 kilomètres de Paris!).

Policiers très aimables. Premier policier : "Non vous ne pouvez pas passer… Voyez trois rues plus loin".

Trois rues plus loin, deuxième policier : "Non vous ne pouvez pas passer…".

"Mais votre collègue…"

"Non, il a dû se tromper. Voyez plus loin…"

Plus loin, troisième policier (en fait une policière) : "Alors là je ne sais pas du tout par où vous pouvez passer. D’ailleurs moi-même je ne sais pas où je suis…"

Brèves de JoggingBrève de bac à sable

mardi 5 mai 2009

Deux petits sur la plage le week end du premier mai :

« Les vacances et l’école c’est pas pareil c’est pour cela que ca s’appelle pas pareil »

« ouais mais on travaille en vacances »

« moi je trouve qu’on travaille même plus en vacances »

Brèves de Jogging« Ces gens »

dimanche 3 mai 2009

– "Puisque j’te dis que je travaille avec ces gens

– Mais tu travailles avec qui ?

– Avec certains d’entre eux

– C’est qui certains d’entre eux ?

– C’est certains d’entre eux"