Socialiste!Réaction au rapport de la commission « Mobilité 21 »

Philippe Duron, cialis président de la commission « Mobilité 21 », sickness remet aujourd’hui son rapport sur les grandes infrastructures de transports des 25 prochaines années. Il confirme ce que j’avais dit dans mon rapport au Gouvernement sur la réforme du système ferroviaire.    

Sortons du monde imaginaire où l’on pourrait financer des TGV partout. L’addition des projets en cours est pharaonique : 245 milliards d’euros. On est arrivé à un stade où il faudrait proclamer une sorte de droit au TGV pour toutes les villes, où ce serait à la fois un symbole de dignité et la seule solution pour le désenclavement.    

La sagesse, comme je le préconisais, est de développer des trains à 200 km/h avec un haut niveau de confort utilisant le plus possible les voies existantes.    

La question que doivent se poser les élus est : voulons-nous un hypothétique, coûteux et nécessairement contesté projet de TGV à 15 ans, ou une amélioration significative pour un coût raisonnable qui puisse vraiment se réaliser dans les 5 ans ?    

Bien entendu, cela ne doit pas remettre en cause les projets de TGV déjà lancés. Il faut de toute manière investir beaucoup plus dans le rail. En accordant la priorité aux trains de la vie quotidienne, comme par exemple les RER qui sont utilisés par des millions de voyageurs. En donnant lapriorité à la modernisation et à la rénovation du réseau existant et en desserrant les nœuds ferroviaires à Lyon, Marseille et Paris. En constituant un meilleur réseau pour le fret de façon à éviter le développement du transport par camions et à valoriser le potentiel que représentent nos ports.   

2 commentaires pour “Réaction au rapport de la commission « Mobilité 21 »”

  1. MV dit :

    J’adhère complètement à ce projet emprunt de réalisme et de sagesse; sagesse que bien des élus locaux ont oubliée, tant ils sont aveuglés par des considérations égocentriques, sans le savoir!

  2. alphonse dit :

    Bien sûr, c’est sur la « bonne voie », ce renversement de la vapeur qui marque un coup d’arrêt au TGV..!

    Une des rares alternatives bien claires de ce gouvernement qui mette le bien commun en avant.

    S’en inspirer pour les autres réseaux de transport. Pour les routes, arrêter de faire de nouvelles autoroutes inutiles, stopper la hausse des péages, rendre les routes « nationales » plus sûres et rapides en enlevant les ronds-points et par des contournements pour améliorer la liaison des point éloignés et non la desserte quotidienne des localités traversées…Et créer des transversales rapides qui inversent le tropisme centralisateur en étoiles autour des « capitales »…

    Idem pour les hôpitaux: la mode là aussi est au TGV…avec des mammouths dépersonnalisant et des temps de traitement des urgences toujours plus surréalistes

Laisser un commentaire